Le Langage des oiseaux: Mantic Uttaïr par Farîd al-Dîn Attâr

Le Langage des oiseaux: Mantic Uttaïr

Titre de livre: Le Langage des oiseaux: Mantic Uttaïr

Éditeur: Editions Vivre Ensemble

Auteur: Farîd al-Dîn Attâr


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Le Langage des oiseaux: Mantic Uttaïr.pdf - 38,228 KB/Sec

Mirror [#1]: Le Langage des oiseaux: Mantic Uttaïr.pdf - 37,775 KB/Sec

Mirror [#2]: Le Langage des oiseaux: Mantic Uttaïr.pdf - 30,311 KB/Sec

Farîd al-Dîn Attâr avec Le Langage des oiseaux: Mantic Uttaïr

Livres connexes


Edition Complète de " Le Langage des oiseaux - Mantic Uttaïr - Farîd al-Dîn Attâ ", entièrement relu, revu et corrigé avec mise en page étudiée et table des Matières pour navigation aisée.

La Conférence des oiseaux (en persan : منطق الطیر, Mantiq at-Tayr) est un recueil de poèmes médiévaux en langue persane publié par le poète soufi persan Farid Al-Din Attar en 1177.

Cette allégorie masnavi d'un cheikh ou maître soufi conduisant ses élèves à l'illumination est constituée d'environ 4 500 distiques.

« Chercheur de vérité, ne prends pas cet ouvrage pour le songe éthéré d’un imaginatif. Seul le souci d’amour a conduit ma main droite (…). »

C'est l'histoire d'une bande de trente oiseaux pèlerins partant sous la conduite d'une huppe fasciée à la recherche du Simurgh, leur roi.

Le texte relate les hésitations, incertitudes des oiseaux. À l'instar d'autres récits orientaux, le récit est émaillé de contes, d'anecdotes, de paroles de saints et de fous qui les accompagnent.

Un à un, ils abandonnent le voyage, chacun offrant une excuse, incapable de supporter le voyage.

Chaque oiseau symbolise un comportement ou une faute. La tête de file est la huppe, le rossignol symbolise l'amant. Le perroquet est à la recherche de la fontaine de l'immortalité, et non pas de Dieu. Le paon symbolise les « âmes perdues » qui ont fait alliance avec Satan. Les oiseaux doivent traverser sept vallées pour trouver Simurgh :

  • Talab (recherche, demande)

  • Ishq (amour)

  • Ma'refat (connaissance)

  • Isteghnâ (détachement - se suffire à soi-même)

  • Tawhid (unicité de Dieu)

  • Hayrat (stupéfaction)

  • Faqr et Fana (pauvreté et anéantissement)


  • Ce sont les étapes par lesquelles les soufis peuvent atteindre la vraie nature de Dieu.

    Comme les oiseaux réalisent la vérité, ils doivent ensuite se rendre à la Station de Baqa (de subsistance) qui se situe au sommet de la montagne Qaf. À la fin de leur quête, ils découvrent leur moi profond (jeu de mots sur Simorgh signifiant également « trente oiseaux »). plutôt que de le punir.

    Les Pensées contiennent également de nombreuses allusions à la corruption de la cour impériale et à la nécessité, malgré cet environnement, de ne pas se détourner de la voie de la philosophie.

    Biographie de l'auteur

    Farīd al-Dīn ʿAṭṭār (en persan : فَریدالدّین ابوحامِد محمّد عطّار نِیشابوری, farīd ad-dīn abū ḥāmid moḥammed ʿaṭṭār nīšābūrī), est un poète mystique persan, (v. 1142- mort entre 1190 et 1229), né à Nichapour dans le Khorassan, où se trouve son tombeau.

    Il quitta un commerce lucratif pour embrasser la doctrine des soufis, se fit derviche, et se livra au mysticisme. Il fut tué par les Mongols, qui avaient envahi son pays.

    A PROPOS DES EDITIONS VIVRE ENSEMBLE:

    Les éditions Vivre Ensemble ont à cœur de vous offrir une lecture confortable et agréable de ses livres sur votre liseuse.

    Tous nos livres sont conçus avec soin, ont fait l'objet d'une relecture approfondie après la confection de eBook, et font l'objet d'une mise en page soignée ainsi qu'un travail sur la typographie.